Depuis quelques temps, le mouvement zéro-déchet obtient énormément de traction auprès des consommateurs et auprès des médias. Adopter un mode de vie plus écologique peut semblé intimidant à prime abord, mais il s’agit pourtant d’un enjeu mondial sur lequel nous sommes pressés d’agir par presque tous les grands organismes tels l’ONU, GreenPeace et le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat.

En tant que commerçant, il peut être difficile de faire face à ce nouvel engouement et aux demandes de nos consommateurs. Cette cause nous touche tous, j’ai donc voulu vous offrir quelques outils et pistes de réflexion pour entamer un virage écolo sans nuire à votre chiffre d’affaires.

Transparence

Le premier élément qui peut jouer en votre faveur est le fait d’être transparent avec vos clients. Il se peut que vos pratiques soient déjà plus écologiques et éco-responsables que vos compétiteurs: dans ce cas, pourquoi ne pas les mettre de l’avant?

La transparence avec vos clients signifie que vous jouez vos cartes à main ouverte: si vos matières premières sont sourcées localement, indiquez le sur votre site et faites-en la promotion. Vous utilisez des emballages de seconde main ou encore, pas d’emballage du tout pour vos envois? Parlez-en sur vos réseaux sociaux, dites-le à vos clients qui visitent votre site! Sans l’utiliser comme un argument de vente en tant que tel, mentionnez-le plutôt comme un avantage de faire affaire avec vous. Ajoutez des photos de votre atelier, démontrez par l’image plutôt que la parole en quoi vous êtes engagés dans cette démarche.

Peut-être que ça n’attirera pas une nouvelle vague de clientèle, mais il y a fort à parier que dans vos clients existants, plusieurs se feront un plaisir de parler de vous autour d’eux pour répandre la bonne nouvelle!

Les 5 R

On les apprends à l’école primaire, mais avez-vous songer à observer votre commerce pour les appliquer à votre façon?

Refuser: éliminer des items à usage unique dans la création de vos produits peut sembler un défi, mais il s’agit d’une première étape facile à franchir lorsqu’on se questionne un peu.

Réduire: réduire la consommation de biens mais également la production de déchets, par exemple en achetant en vrac ou en quantité limité les matières premières est une belle façon d’avoir un impact sur l’ensemble de la chaine de production.

Réutiliser: les cartons que vous recevez de vos fournisseurs, les enveloppes pour vos envois, les contenants que vous videz, en faisant preuve d’imagination et de créativité, peuvent obtenir une deuxième vie.

Recycler: à lui seul, le recyclage ne fait pas de miracles, mais combiné à d’autres efforts, lorsqu’il n’y a plus de vie utile à un item, vérifiez si vous pouvez le recycler dans votre région ou si un organisme en fait la collecte.

Composter: si vous êtes dans le domaine alimentaire ou connexe, le compostage est la meilleure manière de prolonger le cycle de vie de vos déchets organiques et de redonner à la Terre un peu d’amour.

Pour aller plus loin

La suite, c’est à vous de l’écrire. Une fois que les petits gestes sont acquis au quotidien, il devient de plus en plus facile de se défaire de nos préjugés et de contribuer davantage au mouvement. Il existe plusieurs vitrines où faire rayonner vos actions, entre autre le Circuit Zéro Déchet et le site Les Pages Vertes où vous pouvez vous inscrire et indiquez les différentes actions que vous posez pour la planète.

En affichant vos valeurs et vos couleurs à votre clientèle, vous faites partie de la solution à ce problème majeur qui nous concerne tous. Si vous êtes à préparer votre prochain projet Web et que vous êtes à la recherche d’une partenaire pour qui ces valeurs sont au coeur de la vie de tous les jours, contactez-moi pour qu’on discute de vos besoins – il me fera plaisir de vous aider à vous positionner dans ce marché grandissant et au combien nécessaire.

Leave a comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *